Métal Vaud

L’actuelle Convention collective de travail Métal-Vaud 2019-2023 (CCT-MV), est entrée en vigueur depuis le 1er juillet 2019, pour toutes les entreprises contractantes. Par Arrêté du 2 juillet 2021, le Conseil d’Etat vaudois a prononcé l’extension de son champ d’application à toutes les entreprises de la branche dès le 1er août 2021.

Un accord sur les salaires prévoyant l’augmentation des salaires minimaux de la branche est entré en vigueur pour les entreprises membres ou affiliées à la FVE le 1er janvier 2022 et a été étendu à toutes les entreprises de la branche dès le 1er juin 2022 par Arrêté du Conseil d’Etat du 13 avril 2022.

Les domaines d’activités concernés sont les suivants :

  • la construction métallique dans le domaine du bâtiment et du génie civil ;
  • la serrurerie ;
  • la construction en acier ;
  • l’isolation technique et calorifugeage, protection incendie (éléments coupe-feu) ;
  • l’agencement métallique et les plafonds suspendus métalliques ;
  • la fabrication de tuyauterie ;
  • La fabrication ou la pose d’éléments de construction métallique qui englobent les charpentes, portes, fenêtres, escaliers, barrières, agencement et plafonds métalliques, façades métalliques, tuyauterie, volets à rouleaux, stores, usinage de tôles et de métaux, clôtures métalliques, dans le cadre des activités listées aux points a) à f) ;
  • Les activités de soudure effectuées dans le cadre des travaux susmentionnés.

La CCT-MV s’applique également aux entreprises de location de personnel et de travail temporaire.

Les dispositions de la CCT-MV s’appliquent prioritairement au personnel d’exploitation et aux apprentis (sous réserve de l’annexe 2 de la CCT-MV), mais les entreprises ont également le choix d’y assujettir facultativement leur personnel administratif ou technique si elles le souhaitent.

Le but de la CCT-MV est notamment de définir les exigences minimales qui doivent encadrer les relations de travail dans des domaines d’activités déterminés, en prévoyant des conditions de travail particulières qui tiennent compte notamment des besoins spécifiques liés à la branche ou encore de la pénibilité des tâches quotidiennes exécutées par les travailleurs.

Les éléments précisés dans la CCT-MV

  • les salaires minimums en fonction des catégories de salaire (A, B, C, D, E, F, G ou H) ;
  • la protection des travailleurs contre le licenciement ;
  • le droit aux vacances ;
  • le droit à un 13ème salaire ;
  • les horaires de travail et les dérogations ;
  • les indemnités repas et de déplacements ;
  • les assurances sociales particulières (APG, LPP, etc.).

La CPP Métal-Vaud est l’organe de contrôle et de surveillance d’application des dispositions de la CCT-MV à l’égard des entreprises actives dans ce domaine.